Les soldes steam, bonne ou mauvaise chose?

Kyro
Messages : 2
Inscription : 06 juil. 2016, 19:00

Les soldes steam, bonne ou mauvaise chose?

Message par Kyro » 06 juil. 2016, 23:12

Alors oui, je sais que ce titre peu avoir l'air assez provocateur mais je n'en ai pas trouvé d'autre qui colle mieux au sujet dont je vais traité ici. J'aimerais avant de commencer, préciser que je ne parle ici que du jeu sur pc. Aussi je ne cite pas humble bundle, instant gaming ou G2A, pour faire plus simple et plus court mais je pense qu'ils participent eux aussi au mouvement. J'écris ici pour vous faire partagé ma pensé en espérant vous intéresser et débattre avec vous. Je dis aussi certaines choses que beaucoup d'entre vous savent probablement déjà mais ça ne fait pas de mal de les rappeler. Sur ce, bonne lecture.

Nous sommes au milieu des soldes steam d'été au moment ou j'écris ces lignes. Ces moments de l'année que nous attendons tous pour faire nos achats sur notre plateforme préférée. Un rendez-vous qui nous permet de remplir notre bibliothèque de jeux à bas prix. Bon pour l'instant je me contente de raconter des banalités, alors abrégeons un peu.
Il va sans dire que pour les consommateurs (nous) les soldes permettent de faire d'excellentes affaires. Tellement de jeux avec des réductions tellement alléchantes. -75%, -85% ou voire même -90%. Difficile de résister parfois. Avouez que vous aussi, il vous est déjà arrivé d'acheter un jeu - parce que après tout, pour 3€, pourquoi se priver? - que vous n'avez jamais installé. Mais bon, ce n'était que 3€, alors au final, c'est pas si grave. D'autant plus que vous vous rattrapez probablement avec les économies faites sur tous ces autres jeux acquis à la même période. Bonne chose pour ceux qui vendent ces jeux également. Ce jeu auquel vous n'avez jamais joué (vous saviez au moment de l'achat que ça finirait comme ça), sans cette réduction, vous ne l'auriez jamais acheté. Donc même si le revendeur ne reçoit pas autant d'argent qu'avec un titre payé plein pot, c'est toujours mieux que de ne rien recevoir du tout de votre part. Même histoire ici pour valve qui touche un pourcentage sur la vente.
Mais alors c'est formidable les soldes! Tout le monde en profite. D'un côté les acheteurs font des économies et de l'autre les vendeurs gagnent plus d'argent. C'est presque magique comme système en fait. Sauf que...
Je me suis posé une question. Cette façon de faire est-elle encore viable à long terme? Je vais vous expliquer la suite de ma pensé en m'appuyant sur des schémas. (je ne choisi pas ici un exemple précis, il n'y a pas non plus d'échelle rigoureuse à prendre en compte, c'est juste pour illustrer comment se présentent les choses de façon générale avec le nombre de ventes en ordonné et le temps en abscisse)
Pour commencer, voila comment on peut estimé le rythme des ventes d'un jeu AVANT l'apparition des soldes.
Image
Mais les soldes ont un peu modifié ces courbes à peu près de la façon suivante.
Image
On retrouve donc un volume de vente et des bénéfices bien supérieurs pour le vendeur avec ce système. Le problème que je souhaite soulevé arrive ici. Combien de jeux non soldé avez-vous acheté ces 3 dernières années? Si vous êtes un utilisateur vétéran de steam habitué aux soldes, il y a de fortes chance pour que ce nombre ne représente qu'un très petit pourcentage de vos achats. Car oui, la plateforme de valve a changé un certain nombre de choses dans nos habitudes de consommer le jeux vidéo. A quoi bon dépenser 50 ou 60€ dans un titre? Un joli -50% apparaitra très certainement à peine 6-8 mois après la sortie du jeu. En plus, les acheteurs "day one" auront largement eu le temps de bêta-tester le jeu pour vous, laissant les développeurs patcher tout ça. Vous aurez un jeu de bien meilleur qualité qui sera réellement fini lorsque ce sera votre tour de l'acheter. Et puis, après tout, rien ne presse. A quoi bon l'ajouter tout de suite à votre bibliothèque alors que vous avez encore 11 jeux datant des précédentes soldes à finir avant de vous lancer dans celui-là?
Avec cette façon de penser qui se généralise, les courbes que je vous ai montré, risquent de ressembler de plus en plus au prochain graphique.
Image
Alors oui, je force les traits pour expliquer ou je veux en venir mais un système de soldes, un peu trop régulier peut-être, à clairement changé nos habitudes d'achats. Soyons honnêtes, on est encore loin de la situation tel que je la décris. Mais dans quelques années, on risque de voir de plus en plus de jeux qui ne se vendent QUE en période de solde. Au final, toujours autant de ventes, mais qui rapportent beaucoup (BEAUCOUP) moins. J'aimerais préciser à cet endroit que je ne peux m'appuyer sur aucun chiffre/étude, mais mon analyse ne me semble pas vide de sens pour autant. Regardez autour de vous si vous constatez des comportements similaires à ce que je vous décris ici. Vous pourrez faire ainsi votre propre analyse.
Maintenant, on pourrait se dire "Ok, les studios gagnent moins d'argent sur le long terme. C'est vraiment si grave?". Pour bien comprendre quel sera l'impacte de tout ça, il faut mettre tout ça dans le contexte actuel. Les jeux AAA ont besoin de plus en plus de ventes pour être rentables (une série AAA est considéré rentable à partir du 3ème jeu). Vendre 10 millions de copies, c'est déjà dur, alors si le prix baisse de 50%, il faudra en vendre 20 millions pour gagner autant, et ce dans un marché qui atteint parfois déjà la saturation (on considèrera peut-être dans le futur qu'une série AAA est rentable à partir de 5 jeux). Les indés auront certainement les mêmes problèmes à leur échelle. Si on veux pousser le pessimisme jusqu'au bout, on peut se dire que bon nombre de studios vont fermer, d'autres se lanceront dans une suite de suite de suite de jeu. Une tendance qui agace déjà les joueurs. On pourrait se dire que les jeux se rentabiliserons grâce à la vente de dlc, mais j'en doute très fortement. N'oubliez pas que les dlc "subissent" les soldes autant que les jeux.
Maintenant qu'il est lancé, il est très difficile de ne pas suivre le mouvement. Un studio qui refuse de solder son jeu prend le risque de ne pas le vendre du tout et de se faire beaucoup plus pirater. Tu ne veux pas adhérer au système? Tant pis pour toi. Marche ou crève. Les jeux qui échappent le mieux à ce système sont les free to play je pense. Rien d'étonnant ici.
Je précise que je ne jette la pierre à personne. Vous profitez des soldes autant que moi et vous auriez bien tort de vous priver, les soldes ont aussi leurs bon côtés. Je ne prétend pas non plu que les soldes steam doivent disparaitre. Je pense juste qu'il serait beaucoup plus bénéfique pour les studios d'attendre au moins un an avant de brader un jeu et de diminuer un peu la fréquence des soldes.
Je sais que j'ai donné une analyse plutôt pessimiste et j'espère me tromper. Ce qui m'intéresserait maintenant c'est votre avis à vous. Si vous avez des informations, un avis, des questions... J'invite un maximum de gens à venir débattre, tous les avis construit m'intéressent.

Avatar de l’utilisateur
Demystificator
Messages : 364
Inscription : 24 oct. 2015, 14:54

Re: Les soldes steam, bonne ou mauvaise chose?

Message par Demystificator » 07 juil. 2016, 04:09

Je n'y crois pas.

Ton discours rappelle la bonne époque des jeux d'occaz qu'on a longtemps accusés dans tous les sens qu'ils finiraient par tuer l'industrie. Est ce le cas ? Non. Le piratage qui a explosé ses 20 dernières années avec la démocratisation d'internet n'a pas empêché les jeux d'aujourd'hui de battre des records mondiaux.

Tu forces énormément le trait et sans vrai chiffres derrière. Ce qui est assez embêtant.

Car, en cherchant sur le net :
Image

Sur la plateforme PC, celle du piratage, du partage de compte de Steam, d'achat sur plateformes frauduleuses : 3 des 5 meilleures ventes sont sorties au mois de mai. Et Overwatch, c'est plusieurs centaines de millions de dollars, hein !

Donc déjà, non, les gens n'attendent visiblement pas les soldes. Entre les campagnes marketing énormes et la surinformation des joueurs, les jeux se vendent même avant qu'ils ne sortent.
Street Fighter 5 par exemple, 3000 joueurs sur Steam aujourd'hui ; plus de 100 000 copies vendues la première semaine sur cette même plateforme.

Je suis inscrit sur Steam depuis bientôt 10ans. Les soldes saisonnières, ça fait bien 5 ans que ça existe et je n'ai pas entendu un seul studio (non indépendant) fermer ses portes et aucun d'entre eux (vraiment aucun) se plaindre des soldes.

Il y a plusieurs points qui entourent la vente de produits et le jeu vidéo n'y réchappe pas. Les baisses de prix ne se font pas au simple bon vouloir du vendeur ; il y a un prix dit conseillé que les vendeurs sont tenus de respecter. Si tu trouves moin cher ailleurs, c'est soit frauduleux (comme g2a et compagnie), soit le vendeur négocie un contrat particulier (ce qui est le cas pour Micromania ou Amazon).

Cela se voit très bien sur Steam : certains jeux ne sont simplement jamais en solde. Et quand ils le sont, c'est 30% max. Même en solde, Call of duty 1, n'est jamais tombé sous les 9€ alors que Mirror's Edge est à moins de 3€ à chaque solde.

C'est donc une décision de l'éditeur de participer ou non à la promotion. Maintenant les jeux, c'est comme tout produit. Ils ont un coût. Aux éditeurs de trouver le moyen que les ventes dépassent ce coût total à grand coup de promotions, décisions de production, etc. Une fois qu'ils ont dépassé cet objectif ; les soldes deviennent une aubaine car comme tu dis, ils vont toucher les "radins" ou "ceux qui hésitent" avec un 50%.

Mais il faut bien comprendre qu'avec tout l'argent qu'il y a en jeu, si les soldes se font, c'est que les éditeurs sont déjà rentrés dans leur frais.

Il existe aussi le cas de la solde désespérée : brader à fond un jeu que personne ne veut. Duke Nukem Forever aura été très rapidement soldé à 10€ à miosn de 6 mois de sa sortie.

Mais il faut savoir raison garder. Selon les analystes, Battleborn, dont personne ne semble parler ni aimer, aurait rapporté 18 millions de $. Alors peut être que 2K n'est pas tout à fait rentré dans ses frais mais 18millions... On peut pas dire qu'ils ne gagnent pas d'argent non plus. Après tout dépend de leur gestion et surtout ; si un jeu est mauvais, il est mauvais ; soldé ou pas.

Je ne sais pas non plus d'où vient cette idée qu'une série AAA n'est rentable qu'au bout du 3ème jeu. Gearbox n'a sorti que 2 borderlands qui lui permettent de maintenir les flots malgré Colonial Marines, Duke Nukem Forever et plus récemment Battleborn. On peut aussi citer Dark Souls, Uncharted qui n'ont pas attendu leur numéro 3 pour inonder le marché. Et évidemment, plus récemment : Overwatch.

Donc, est ce que les soldes c'est mal ? Non. En tout cas, pas celles de Steam car les soldes ne semblent pas être faites à la simple volonté de Valve.

Est ce grave qu'à long terme, les studios gagnent moins d'argent ? Non car tout est fait pour que les bénéfices tombent immédiatement. Et un studio reste rarement sans rien faire. Les bénéfices d'un jeu sont réinjectés dans le jeu suivant. Ca serait idiot de se lancer dans un projet à 100 millions, si le produit précédent n'en a rapporté que 50...

Au niveau des indépendants, je ne pense pas que les soldes aient une influence. Si ça ne prend pas, ça ne prendra jamais. Impossible d'avoir envie d'acheter un jeu comme Defunct même si je te dis qu'il est à 4€ en ce moment parce que personne n'en a entendu parler. Je pense aussi que les gens sont plus facilement prêts à payer les jeux indés sans soldes car ça leur coûtera quand même qu'une quinzaine d'euros en moyenne.

Ce qui semble vraiment grave et populaire depuis un certain temps, ce sont les sites à la g2a, buy2key ou je ne sais pas quoi. Ces sites qui vendent des clés de jeu neuf à moitié prix, sans trop expliquer comment ils font avec des prix visiblement fixés sans l'aval des éditeurs. Ca, ça craint.

Après, je crois que les gens en matière de jeu vidéo ont pas mal intégré que s'ils aiment, ils peuvent payer 60€ leur jeu pour soutenir les gens qui travaillent dessus. Ca se voit d'autant plus que des jeux se font kickstarter juste avec des artworks (coucou Bloodstained) ou même s'ils demandent des sommes colossales (coucou Shenmue). Comme quoi, le gamer n'est pas radin.

Kyro
Messages : 2
Inscription : 06 juil. 2016, 19:00

Re: Les soldes steam, bonne ou mauvaise chose?

Message par Kyro » 07 juil. 2016, 15:19

Une réponse intéressante, merci. Tu m'a fait me rendre compte de certains problèmes avec mon texte. J'ai parlé de la plateforme PC, j'aurais du me limiter aux jeux steam seulement. Minecraft et Overwatch dans le top 5 jeux pc ne sont pas en vente sur steam, leurs ventes sont donc forcément indépendantes des soldes.
Je vois aussi que mon texte sonne peut-être un peu trop alarmiste. Les soldes ne vont pas aller jusqu’à tuer tout le marché, c'est évident.
Aussi je n'ai présenté aucune source, tout ce que j'ai écris viens d'une réflexion personnelle. Mais tu m'a donné envie de chercher sur internet un peu pour voir si je suis le seul à penser comme ça. J'ai trouvé les pages suivantes :
http://www.nextinpact.com/news/85393-se ... e-bien.htm
http://www.jeuxvideo.com/news/412797/so ... casses.htm
D'autres semblent avoir des avis similaires mais ce n'est pas une majorité.
Quand aux séries AAA, si elles ont souvent besoin de plusieurs jeux pour se rentabiliser, c'est à cause des couts du moteur graphique, des systèmes de jeux, du développement de l’univers... qu'il suffit seulement de retoucher souvent pour les n°2 et 3 d'une série. Une nouvelle IP demande des investissements beaucoup plus lourds pour développer tout ça. D'ailleurs la série borderlands a eu le droit à 3 jeux également plus un épisode bonus "tales from the borderlands". Mais oui, un jeu AAA comme asura's wrath peut se rentabiliser seul. C'est un pari risqué mais c'est possible.

Avatar de l’utilisateur
Demystificator
Messages : 364
Inscription : 24 oct. 2015, 14:54

Re: Les soldes steam, bonne ou mauvaise chose?

Message par Demystificator » 07 juil. 2016, 18:16

Alors du plus rapide au plus complexe.

Borderlands 2 reste l'épisode le plus joué et à mon avis le plus vendu. The Pre-Sequel n'est pas directement développé par Gearbox d'ailleurs. Tales from the Borderlands a vu le jour grâce au succès des opus principaux ; ce n'est pas lui qui a fait rentré la licence dans le bénéfice.

Avec l'arrivée de l'Unreal Engine 4, je ne pense pas qu'on verra beaucoup de studios se prendre la tête à coder un moteur de rendu. D'ailleurs, c'était déjà le cas avec la version 3 du moteur Unreal. Mais ça va s'empirer avec la 4ème ; Street Fighter et de nombreux indés y sont déjà passés.


Maintenant les 2 articles.

Déjà, il ne semble question que d'indépendants et effectivement ils s'en plaignent ; j'en avais pas entendu parler.

Le marché de la scène indépendante est très compliquée sur PC.

Faut bien voir que le marché du jeu indépendant, sur Steam est sur-sur-sur-saturé. Quand je regarde maintenant la liste des nouvelles sorties de Steam ; je ne crois voir que 2 AAA sur 10 jeux... Il y en a tellement, à la pelle, des jeux qui sortent sur Steam et ailleurs.

Il n'y a que 2 solutions pour se sortir d'un marché qui ressemble au métro parisien à 8h du matin : une super idée qui marche, ou une grosse communication (notons que souvent la bonne idée entraîne une communication en conséquence).

Honnêtement, les jeux cités par jeuxvideo.com, j'en connais pas la moitié et pourtant mon steam se lance tous les jours.

C'est dur, mais je pense que si leur jeu ne se vend pas, c'est qu'il n'est soit pas bon, soit sorti dans le feutré, sans un bruit ("comme un pet sur une plaque de verglas." comme dirait l'autre). Soit les deux.

En reprenant l'exemple pris par jv.com : Ethan : Meteor Hunter (testé par Nicolas d'ailleurs ;) ). Le jeu visuellement ressemble tellement à n'importe quel jeu 2D indé qui sort depuis des années. Le test en parle comme un jeu assez élitiste et maladroit... Impossible à vendre donc. N'est pas Dark Souls qui veut.

Et c'est un élément très important du marché de l'indé. Non seulement il est saturé mais il est en plus victime de la sur-représentation des gens. Qui n'en a pas marre des jeux de survie avec des zombies ? On a eu aussi le droit avec le metroidvania ; entre Rogue Legacy, Shantae, Axiom Verge, Dust pour ne citer qu'eux... Aucune chance qu'un jeu comme Ilios : Betrayal of Gods se vende à des centaines de milliers d'exemplaires (d'ailleurs il a raté son kickstarter malgré les youtubeurs qui ont fait campagne pour lui).

Alors que SuperHot ou Hotline Miami, des micro équipes, des années de développement, une optimisation technique complétement à la ramasse : top vente dans leur semaine de sorties.

D'ailleurs, la phrase comme quoi ils ont pu retomber sur leurs pattes grâce aux soldes est antithétique. Ils ont vendu 200 copies à 10€ ; donc 2 000€. Et 100 000 copies pendant les soldes. Même à 5€, les soldes ont permis de multiplier leur chiffre d'affaire par 50 !
Donc, en quoi c'est une mauvaise chose ?


C'est finalement un peu l'hôpital qui se moque de la charité. Celui qui se plaint des soldes alors qu'il explose les ventes à ce moment là... C'est très hypocrite.
Les soldes steam sont finalement un moyen de remettre un jeu sorti plusieurs mois auparavant sur la première page de la boutique et de pousser les radins à payer. En gros, c'est un moyen de relancer les ventes de son produit... Mais ils continuent de râler ?

Soyons honnêtes, FEZ, aussi bon soit il, tout le monde l'a oublié 3 mois après parce que d'autres jeux indépendants ont pris la relève... Sans compter l'arrivée des AAA qui ont le même problème (Mirror's Edge Catalyst semble ne jamais avoir existé tant la communication a embrayé sur Battlefield 1) et Doom semble lui aussi être déjà passé.


Les soldes permettent une stratégie marketing très efficace qui est très connue dans l'immobilier et les voitures : demander un prix plus haut que ce que l'on veut vraiment. Comme ça, quand ça descend, effet psychologique, tu reçois l'argent voulu. En gros, un éditeur malin va volontairement demander 20€ pour gonfler ses ventes avec un -50% 3 mois après. Parce qu'il vaut mieux au final, vendre 500 000 copies à 10€ que 200 à 20€.
C'est probablement ce que font les AAA qui demandent le même prix en démat' qu'en support physique alors que les coûts engendrés par la vente en ligne sont négligeables comparés à la distribution classique.

Surtout qu'à chaque solde, on peut relancer la machine !

L'histoire que les joueurs ne lancent pas les jeux ou ne les finissent pas... Vraiment... Je suis curieux de connaître les taux de complétion de Tomb Raider 1 ou de Resident Evil sur playstation. Ou même de Mario 3 et Zelda 2.

Plutôt que de penser que tout le monde dénigre leur cher travail chéri, ils devraient peut être aussi se demander pourquoi les gens ne finissent pas leur jeu, pourquoi ils ne vont pas sur les forums de communauté.
Et c'est pareil, reprocher aux acheteurs de solde, de ne pas rejoindre la communauté... C'est à se demander comment les mecs de Doom ont réussi à faire connaître leur propre visage en codant dans un garage, littéralement... A une époque où les soldes n'existaient pas.

Et on parle d'argent là, de survie financière ; alors peu importe que l'acheteur finisse le jeu ; il a payé, c'est tout ce qui nous intéresse ici, non ?

Croire que les joueurs méprisent le travail des indés est à mon sens très exagéré. La faute incombe à l'évolution du média.
Aujourd'hui, n'importe qui peut faire un jeu. Avec des graphismes incroyables qui plus est. Du coup, certaines productions peuvent laisser perplexes avec leur prix.

Récemment, j'ai regardé Salt & Sanctuary. je l'ai trouvé franchement pas très joli et aucun concept novateur par rapport à Dark souls. Et il coûte 2€ de moins que ce dernier. Autant dire que le choix est vite fait. Et en plus je possède déjà Dark Souls, donc pourquoi j'irai payer aussi cher ?

Il y a aussi la composante de justement pouvoir tester les jeux. On ne peut plus du tout. Alors tu te fais arnaqué une ou deux fois à acheter de l'indépendant dont on fait le tour en 2-3heures à 10€ et après, tu deviens forcément plus prudent quant aux nouvelles sorties indés. Pareil pour les accès anticipés. Surtout que bien nombreux sont les jeux qui n'évoluent plus du tout, une fois l'accès anticipé terminé.


Pour moi, c'est vraiment un souci de choix des développeurs indés et de leur manque de communication. SuperHot a réussi à se vendre à plus de 20€. Binding of Isaac qui a connu je ne sais combien d'itérations et toutes se sont plutôt bien écoulées. Legend of Grimrock, Trine... Enfin bref, on peut trouver plein d'exemples de réussite. Alors venir râler sur les soldes ou le dénigrement du public ; pour moi c'est un mélange de crachat dans la soupe et de mauvaise foi ultime.

Le créateur qui dit que le prix d'un jeu indé devrait aller en croissant plutôt qu'en décroissant... Mais ça voudrait dire que Battlefield 3 devrait se vendre 200€ minimum aujourd'hui alors ? Que dire de League of Legends ou Smite ?
On peut imaginer ça, appliqué à n'importe quel logiciel : à chaque correctif de Windows, crack, les grandes surface le vendent 3€ de plus ? C'est du pur délire...

Et surtout, certains jeux marchent déjà comme ça : on appelle ça des DLC. Alors c'est bien beau de se réclamer développeur indépendant, qui fait des mises à jour gratuites et pleurer que les sous ne tombent pas alors qu'il se décarcasse à ajouter du contenu... gratuit. Mauvaise foi, encore une fois.



Ralalala, d'ailleurs j'ai trouvé
ça.
Non mais vraiment... Vous imaginez si l'édition Skyrim : Special Edition arrivait à 150€ parce que le jeu à 50€ + les 3 extensions + le remaster HD sans déprécier le prix ? Et sans compter l'inflation...

C'est un peu triste, mais j'ai presque envie de leur envoyer un message "faîtes des meilleurs jeux"... C'est peut être un peu rude mais c'est la loi du marché après. Si le produit n'a rien de particulier par rapport aux autres, les gens trancheront selon le prix.

Avatar de l’utilisateur
dotcom
Messages : 47
Inscription : 28 déc. 2015, 10:31

Re: Les soldes steam, bonne ou mauvaise chose?

Message par dotcom » 19 août 2016, 11:02

c'est toujours l'éternel débat entre qualité et quantité.
Vu que chaque joueur est unique, chaque façon de consommer est unique.
ce que j'ai remarqué, c'est le manque de transparence de plus en plus grand des "gens". d'un coté le youtuber qui dit que le jeu est génial (atomium sur yarni), ce qui pousse à l'achat. quand j'écoute les youtubers, style atomium ou nato, la plupart des jeux sont génials.

Après quand je joue à ses mêmes jeux, cela me semble pas si génial que ca.
j'avais le même problème avant avec les magazines, la plupart des jeux semblaient bon, donc je me retrouvai avec quantité de jeu, qui finalement était revendu d'occasion.

Selon moi, en vérité, il y a très peu de jeu qui sont vraiment qualitatif.
quand on aime on ne compte pas.
je préfère acheter un jeu par an et qui soit à mon gout, que 5 jeux sur steam qui sont moyen. je n'aime de toute manière pas la dématerialisation des jeux, car il n'est pas possible de les revendre.

comme le reste des industries, les outils pour créer un jeu vidéo se sont démocratiser, ce qui fait que le marché est saturé.
les limites sont floue entre jeu indépendant et jeu de studio.
la plupart du temps, ce qui est normal, le créateur veut rentrer dans ses frais.
d'ou la mise en place de modèle commercial ou le client est parfois prit pour un pigeon.

j'ai joué à angry shark world sur android qui est "gratuit", mais en fait pour acheter des requins, il faut des points. Hors après le troisième requin il devient difficile d'acheter d'autre requin car le nombre de points demandé est trop élevé selon moi.

au final j'avais le choix entre jouer très longtemps pour gagner des points, ou passer à la caisse avec du vrai argent.

en gros ce que vous devez vous dire quand vous êtes en porte-à-faux psychologique, c'est "est ce que je vais vraiment jouer à ce jeu".

à l'époque, à l'achat d'un magazine, il y avait chaque fois un CD par mois, que ce soit playstation magazine ou autre. la plupart des gros hits pouvait être essayer gratuitement. hors ce système n'existe quasiment plus à ma connaissance.

le prix des consoles à aussi augmenter de 150€ à 400€.

au final, pour moi, c'est devenu de plus en plus complexe de faire de vrais choix. souvent je préfère m'abstenir, parfois je regrette même certain achat.
youtube n'est pas spécialement une bonne source d'information, car les youtubers sont de combines avec les éditeurs.
quand on reçoit un jeu gratuit, c'est pas le même que quand on dépense 60€.
on est moins exigeant.

de bons graphiques ne veulent pas dire de l'amusement, hors masse de titre sont beaux sans être amusant. vous passez votre vie à telecharger des mise à jour (de la console, des jeux), le multijoueur qui est instable (UFC 2) et que vous devez souvent dépatouiller tout seul (est ce l'éditeur du jeu le responsable, votre fournisseur d'accès?) les différents acteurs jouant au ping pong.

franchement, je le pense, autant telecharger illégalement les jeux qui peuvent l'être, et jouer gratuitement.
j'attend avec impatience le crack des PS4 et xboxone.
depuis la playstation 1 les puces existent, mais ici le système à l'air bloquer.

cela donne une certaine joie, de pouvoir cracker sois même sa console, et de pouvoir jouer à tous les jeux de la xbox360 gratuitement.
de plus, cela permet d'apprendre et de se familiariser avec l'électronique, l'informatique et les tournevis.

donc, j'ai envie de dire, celui qui veut suivre l'industrie, achètera en dématerialisé les yeux fermé, tout en ayant un peu mal au cul, quand à moi je continue à faire comme je le pense.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité