Le cas Dear Esther

Avatar de l’utilisateur
Painwinter
Messages : 118
Inscription : 23 oct. 2015, 15:44

Re: Le cas Dear Esther

Message par Painwinter » 22 sept. 2016, 19:32

Oh ? :o
Il me semblait qu'il y avait que la early access de dispo...

Avatar de l’utilisateur
Garrett
Messages : 225
Inscription : 24 oct. 2015, 16:13

Re: Le cas Dear Esther

Message par Garrett » 22 sept. 2016, 20:52

Demystificator a écrit :Il est déjà dispo depuis l'été non ?

J'y ai pas rejoué depuis la beta (oui j'ai baké le jeu)
Et tu en es satisfait avec le recul ?

Avatar de l’utilisateur
Painwinter
Messages : 118
Inscription : 23 oct. 2015, 15:44

Re: Le cas Dear Esther

Message par Painwinter » 22 sept. 2016, 21:39

Sauf erreur de ma part, et après vérification, il est pas encore dispo, et pas de date de sortie vraiment prévue pour l'instant. :/
C'est dommage, le trailer de l'E3 m'a vendu du rêve. :'(

Avatar de l’utilisateur
Demystificator
Messages : 364
Inscription : 24 oct. 2015, 14:54

Re: Le cas Dear Esther

Message par Demystificator » 22 sept. 2016, 21:41

Comme je l'ai dit, je n'ai pas encore touché la version actuelle.

D'ailleurs, autant pour moi, il est encore en beta.

Mais, le jeu a vraiment une ambiance qui fonctionne. C'est juste qu'à l'époque de la beta, le jeu se révélait plus creux que ce qu'on pouvait croire.

C'est une sorte de jeu de survie à génération procédurale et ça c'est bien. Maintenant, les joueurs minutieux vont vite découvrir les stratégies qui marchent.
Et à l'époque de la béta, le jeu se résumait assez vite à chopper un item dans la première zone et la seconde zone était largement trop facile.

Par contre, le jeu arrive à cumuler plusieurs ambiances et les tenir correctement.

La génération procédurale permet de casser toute impression de couloir mais d'un autre côté, les petits événements scriptés s'en retrouvent assez simples.

Je ne sais pas non plus s'il y a beaucoup de rejouabilité en fait. Car malgré le côté procédural et la survie, il y a un objectif donné par le jeu et je doute qu'il y ait plusieurs fins.

Après, je regrette pas de l'avoir baké pour autant car je pense que pour un jeu kickstarté, je pense qu'il est vraiment bon. Et que comme je l'ai kickstarté, il m'a coûté moins de 20€ au final.

Avatar de l’utilisateur
Painwinter
Messages : 118
Inscription : 23 oct. 2015, 15:44

Re: Le cas Dear Esther

Message par Painwinter » 22 sept. 2016, 22:01

Déjà si l'ambiance et le scénario fonctionnent, c'est tout ce qui compte pour moi. :)
C'est clairement pas un jeu que j'attend pour sa profondeur de gameplay ou son innovation. L'histoire, l'histoire est tout ce qui compte dans les jeux. *_*

Avatar de l’utilisateur
Demystificator
Messages : 364
Inscription : 24 oct. 2015, 14:54

Re: Le cas Dear Esther

Message par Demystificator » 22 sept. 2016, 22:34

Alors je te conseillerai d'attendre pour We Happy Few car l'histoire n'est implantée qu'à 50% selon les dévs actuellement.

En fait, au delà du pitch de base, on ne sait pas grand chose et je pense qu'il vont faire un scénar' qui avance avec le gameplay.

En fait, tu commences dans le quartier des rebuts et ensuite tu passes dans le quartier "normal" et ça donne du sens à la hiérarchie sociale sans aucun dialogue. C'est toi qui vas donner du sens à ce que tu peux trouver en explorant.

Sinon, pour l'histoire, je dirai subjectivement Bioshock 2 ^^

The Path est un genre de Dear Esther mais avec un bon côté cryptique mais c'est une bonne expérience. Et globalement tous les jeux du même studio : Tale of Tales. D'ailleurs c'est des Belges : "Cocorrrrico une fois"

Avatar de l’utilisateur
Garrett
Messages : 225
Inscription : 24 oct. 2015, 16:13

Re: Le cas Dear Esther

Message par Garrett » 22 sept. 2016, 23:37

Bon, je vous coupe mais je reviens tout juste d'une session de Virginia. Le jeu est vraiment conceptuel. Bonne nouvelle, on peut "se promener" un peu où l'on veut bien que la plupart du temps on nous demande d'appuyer uniquement sur un seul bouton en pointant les choses qui nous intéressent dans une pièce.
Ça ressemble énormément à un film interactif (il n'y a pas grand chose à faire à part suivre le fil de ce qui est très précisément scripté) mais ce qui est fascinant est justement la manière dont est raconté l'histoire. Il n'y a aucun dialogue et les changements de scènes se font très souvent de manière abrupte, et très régulièrement. Par exemple on marche dans un couloir et brutalement on se retrouve dans une voiture, un peu comme un montage de film. C'est vraiment quelque chose de nouveau (pour moi). L'histoire est prenante (je ne vous dis rien), c'est beau, et on a en plus droit a une bande son incroyable jouée par un orchestre symphonique qui donne une dimension encore plus cinématographique au jeu.
Je n'en suis qu'au début, la durée pour parcourir l'histoire jusqu'à la fin semble être correcte si je m'en fie au nombre de chapitres que j'ai pu voir dans la section "rejouer un chapitre" (à vue de nez je dirais qu'on peut partir sur 6h de jeu minimum [pour 9 euros et le genre du jeu c'est pas mal déjà]).
Pas déçu par mon achat en tout cas, c'est un jeu plein de bonnes idées.

Avatar de l’utilisateur
Painwinter
Messages : 118
Inscription : 23 oct. 2015, 15:44

Re: Le cas Dear Esther

Message par Painwinter » 23 sept. 2016, 08:54

De toute façon on peut pas l'avoir autrement qu'en early access pour le moment donc j'attendrai la sortie finale pour avoir un jeu presque fini. :p

Effectivement ça a l'air sympa Garrett mais j'ai peur que le manque d'interactions trop présent me bloque un peu. De toute façon j'ai tellement de jeux en retard perso que j'ai pas le temps de me lancer dans des petits jeux comme ça à droite à gauche. :'(

Avatar de l’utilisateur
Garrett
Messages : 225
Inscription : 24 oct. 2015, 16:13

Re: Le cas Dear Esther

Message par Garrett » 25 sept. 2016, 11:33

Si tu t'en tiens à ta maxime : "L'histoire, l'histoire est tout ce qui compte dans les jeux" alors le manque d'interaction ne te dérangera pas. C'est quoi tes jeux en retard ?

Avatar de l’utilisateur
Painwinter
Messages : 118
Inscription : 23 oct. 2015, 15:44

Re: Le cas Dear Esther

Message par Painwinter » 25 sept. 2016, 21:53

Oui d'accord mais j'ai trop de jeux en cours qui ont le scénario ET le gameplay pour faire des jeux qui sont moins complets. :p

Oula j'en ai pas mal...
J'avais une liste mais pas sur ce PC apparemment. Déjà Assassin's Creed Unity même si c'est purement par nostalgie des premiers... Les Mass Effects, Darksiders 2, inFamous Second Son, Bloodborne, Destiny (j'aime bien l'univers), Xenoblade Wii U, plein de vieux jeux sur 360, les Uncharted, The Secret World, Guildwars 2 (pour les MMO c'est plus finir l'histoire principale un peu solo), les deux derniers Deus Ex, etc etc etc. J'en ai encore plein qui me viennent en tête que je devrai acheter/faire mais j'ai plus le temps, je vais démissionner et me mettre au chômage pour rattraper mon retard. :'(

Avatar de l’utilisateur
Garrett
Messages : 225
Inscription : 24 oct. 2015, 16:13

Re: Le cas Dear Esther

Message par Garrett » 25 sept. 2016, 22:17

Ah oui en effet, t'en as pour un an avec tout ça. Il va falloir moins dormir si tu veux y arriver.

Avatar de l’utilisateur
Painwinter
Messages : 118
Inscription : 23 oct. 2015, 15:44

Re: Le cas Dear Esther

Message par Painwinter » 25 sept. 2016, 22:48

Effectivement et rajoute une copine dans l'équation et tu obtiens un objectif impossible à réaliser. :p

Avatar de l’utilisateur
Garrett
Messages : 225
Inscription : 24 oct. 2015, 16:13

Re: Le cas Dear Esther

Message par Garrett » 26 sept. 2016, 00:42

Virginia terminé : la claque.
A mon avis, on n'a pas fini d'entendre parler du compositeur de la musique du jeu, Lyndon Holland. C'est la consécration d'un talent.

Avatar de l’utilisateur
Painwinter
Messages : 118
Inscription : 23 oct. 2015, 15:44

Re: Le cas Dear Esther

Message par Painwinter » 26 sept. 2016, 16:40

Combien de temps de jeu au final ? Avec ou sans rush ?
Est-ce qu'il y a des "quêtes annexes" ou c'est juste suivre l'histoire du début à la fin ?

Avatar de l’utilisateur
Garrett
Messages : 225
Inscription : 24 oct. 2015, 16:13

Re: Le cas Dear Esther

Message par Garrett » 26 sept. 2016, 16:53

Plus court que prévu, j'ai mis 4-5 heures en prenant vraiment le temps de profiter du jeu, c'est à dire regarder partout, chercher à ramasser des objets à collectionner, etc.
Si tu fais le jeu dans un rythme soutenu, tu peux le plier en 2 heures.

Pour les quêtes annexes, non, y a pas, hormis la recherche d'objet à collectionner (fleurs, plumes) mais ce n'est pas à proprement parlé une quête annexe.
Tu suis un fil, difficile à comprendre par moment, mais cela n'empêche pas de ressentir du plaisir dans le mystère.

Cela dit, c'est un jeu qui ne plaira pas à tout le monde, alors si t'es prêt à vivre une expérience originale en acceptant de perdre tes repères de joueur, lance-toi... mais pas avant d'avoir terminé les jeux de ta liste ! }:-)

Avatar de l’utilisateur
Painwinter
Messages : 118
Inscription : 23 oct. 2015, 15:44

Re: Le cas Dear Esther

Message par Painwinter » 26 sept. 2016, 23:20

Ok je me le note pour novembre 2020 ! :D
Trop de jeux à faire c'est démoralisant. :'(

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité